Alexis Corbiere
data-ad-format="auto">
Non classé
La nutrition sportive et la musculation
1724 0
data-ad-format="auto">

La musculation bien plus que d’autres disciplines sportives, dépend entièrement de ce qui se trouve dans notre assiette. Glucides, protéines, lipides… le corps a besoin tout au long de la journée d’énergie. Voici de quoi alimenter les interrogations de certains sportifs en matière de nutrition.

Musculation : les glucides

Le corps a besoin pour fonctionner d’avoir en quantité suffisante des glucides, protéines et lipides. Les glucides sont, en quelque sorte, le carburant pour l’organisme mais attention en quantité trop importante, ils sont stockés sous forme de lipides sous cutanés ! Indispensables pour le corps mais aussi le cerveau, les glucides appelés aussi sucres, se distinguent en deux catégories, sucres rapides et sucres lents.

Lorsqu’on parle de sucres rapides ou sucres simples il s’agit de sucres présents dans les pâtisseries, les confiseries etc… sous forme de saccharose (sucre blanc de table), de fructose (sucre de fruits) ou encore de lactose (sucre du lait). Ces sucres là certes sont très vite absorbés par l’organisme mais possèdent un indice glycémique élevé ce qui entraîne une augmentation de la sécrétion d’insuline.

Les sucres lents ou complexes sont des sucres composés de plusieurs molécules de sucre. Ce qui implique une assimilation plus lente et qui de ce fait n’a pas d’incidence sur le taux d’insuline. Avec un indice glycémique faible, ces sucres permettent d’avoir un apport d’énergie sur une période bien plus longue. Ces sucres sont présents dans les céréales, les légumes (secs ou frais), et fruits (selon leur maturation).

Musculation : les protéines

Les muscles sont composés d’eau et de protéines. Lors d’une activité physique importante comme la musculation, le corps a besoin de nutriments pour créer et réparer le muscle. Il le trouvera dans les glucides et les protéines. En cas extrême, dans les lipides.

Tout comme les sucres, il existe différentes protéines animales et végétales. Dans les protéines animales, il y a trois sources distinctes, l’albumine issue du blanc d’oeuf, la caséine issue du lait et celle issue du boeuf. Toutes sont importantes pour une activité telle que la musculation. Viennent ensuite les protéines végétales avec la star incontestée, le soja. Mais d’autres végétaux possèdent comme le Moringa des protéines intéressantes.

Musculation : les lipides

Appelés plus souvent graisses, les lipides ont été longtemps diabolisés pour leurs effets néfastes sur la santé. Aujourd’hui, les lipides sont reconnus pour être indispensables à une bonne santé. Source importante d’énergie pour l’organisme, ils permettent l’absorption de certaines vitamines liposolubles et participent aussi à la synthèse d’hormones sexuelles.

Pour en savoir plus sur le sujet et les suppléments alimentaires destinés à la musculation rendez vous sur mega-gear.net.

data-ad-format="auto">

À propos de l'auteur

Related Posts

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *